Les erreurs à éviter pour cuisiner une pizza à la maison

 In Blog, Tutorial

Sa Majesté la Pizza n’est pas qu’un plat mais un état d’esprit pour nous Italiens. La pizza a toujours été notre étoile Polaire qui nous a guidé pendant des siècles, c’est synonyme de culture, de joie, de plaisir avec les amis et la famille pour partager un mets tellement sain, simple et goûteux qu’il est entré au Patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’UNESCO. Et c’est précisément pour se placer dans le sillage de l’authenticité que nous vous donnons ici quelques conseils pour faire une pizza maison bien comme il faut. Pour préparer une pizza comme à la pizzeria, il faut suivre certaines règles. Tout d’abord il faut que la pizza soit légère, savoureuse et facile à digérer. Pour les pizzaiolos avec le moins d’expérience, l’une des étapes les plus délicates peut se révéler sans doute la cuisson, en particulier si vos convives sont des becs fins qui ne vous pardonneront pas si la pizza est peu cuite ou pire encore cramée. Ainsi, si vous voulez cuisiner une pizza parfaite, suivez ces étapes sans vous démoraliser car la perfection est atteinte par des degrés lents, elle exige la main du temps.

Les erreurs les plus fréquentes à ne pas commettre quand on fait cuire une pizza à la maison

Lorsque l’on s’improvise pizzaiolo, il n’est pas rare que la cuisson de la pizza dans le four de la maison vous laisse sur votre faim. Sauce et garniture qui s’échappent, bords trop hauts ou trop épais, pâte brûlée sur les côtés…ce sont des imperfections qui peuvent compromettre la réussite de ce délice 100% italien. Mais, comme on dit, l’erreur est humaine, et donc se tromper dans la cuisson de la pizza arrive plus souvent que vous ne le pensez. Le fait est que, aussi simple que ce soit de faire une pizza, cela demande de la précision, de l’attention et quelques astuces. Voilà donc un guide étape par étape pour faire cuire la pizza parfaitement dans votre four à la maison.

Quelle est la meilleure levure pour la pâte à pizza ?

La levure est sans doute l’un des ingrédients essentiels non seulement pour préparer la pizza mais aussi pour la faire cuire. Les maestros de la pizza suggèrent d’utiliser le levain même si la levure sèche active en granulés fera aussi l’affaire. Habituellement, moins de levure l’on met, plus de temps il faut pour la fermentation. L’idée de placer la pâte dans le frigo pour la faire lever se développe de plus en plus et bien que les plus virtuoses ne négligent pas cette technique, ils conseillent de limiter la pousse à 12 heures. De toute façon, l’endroit idéal pour laisser reposer la pâte est évidemment le four éteint.

Toutes les farines se valent-elles ? Non, absolument pas !

Il va sans dire qu’une excellente pizza est faite à partir d’une farine de haute qualité. Les pizzaiolos recommandent d’utiliser une farine de Tipo 0 (T55 en France). Si la pâte à pizza est trop molle, rajoutez de la farine Manitoba. Sinon si vous privilégiez les circuits courts, achetez la farine de votre meunier local ; cela donnera un petit goût vintage à vos pizzas.

Et le sel ? Il faut l’ajouter quand ?

La réponse est très simple : à la fin. Le sel et la levure sont comme chien et chat donc c’est conflit inévitable et désastre assuré. Ajoutez le sel en fin de pétrissage car il ne doit pas entrer en contact avec la levure.

Mais le sucre est-il nécessaire pour faire la pâte à pizza ?

Oh oui, tout à fait ! Le sucre accélère la fermentation et donc il faut l’ajouter mais il peut être remplacé par du miel ou du malt.

Le rouleau à pâtisserie, c’est le ticket gagnant ou une bombe à retardement ?

En fait, un peu les deux pour des raisons bien précises : pour faire la pâte à pizza chez vous, vous pouvez utiliser le rouleau surtout si vous n’arrivez pas à étaler la pâte aussi fine en le faisant du bout des doigts. Mais ne le dites surtout pas à un pizzaiolo, il pourrait péter les plombs !

Je fais une pizza bianca parce que je ne sais vraiment pas bien doser la passata de tomates.

N’exagérez pas quand même ! La pizza, c’est une affaire de goût mais aucune Margherita digne de ce nom ne se ferait sans sauce tomate. Sans elle, la pizza aurait une texture biscuitée après la cuisson. En réalité, c’est simple comme bonjour ; versez la passata au centre de la pizza ensuite étalez-la partout à l’aide d’une cuillère en veillant à laisser une petite marge sur les bords.

Ne faut-il pas garnir la pizza avec les autres ingrédients avant la cuisson ?

Non, il ne faut pas le faire. Ces ingrédients brûleraient avant même de sortir la pizza du four. La meilleure solution est de faire cuire la pizza qu’avec la sauce tomate dessus, d’ajouter la mozzarella en fin de cuisson et les autres ingrédients selon leurs temps de cuisson. Le jambon, par exemple, doit toujours être ajouté à la fin tandis que les aubergines et les courgettes un peu avant cela ; les pommes de terre et les saucisses tiennent bien à une cuisson de 15 minutes.

Quelle est la meilleure température du four ?

Dans une pizzeria, la pizza est cuite à 300°C mais cette température n’est pas possible dans le four de la maison. Du coup, il est conseillé d’abord de préchauffer le four, puis de monter la température au maximum et ensuite de placer la pizza dans le bas du four. Si vous utilisez un four à chaleur tournante, placez la pizza au milieu du four pour éviter qu’elle sèche trop. Le temps de cuisson varie normalement entre 10 et 15 minutes pour une pizza bien cuite et croustillante.

Qual è la temperatura ottimale del forno?

Considerando che, nelle pizzerie, le pizze vengono cotte a 300 gradi circa, questi picchi di calore non sono riproducibili nel forno domestico. È consigliato utilizzare la temperatura massima del forno, con l’accortezza di porre la pizza nella parte più bassa possibile e solo dopo averlo preriscaldato. È importante ricordare che il forno ventilato tende a “seccare” la pizza e per questo motivo è meglio prediligere una posizione media rispetto al forno tradizionale. Il tempo di cottura ottimale va generalmente dai 10 ai 15 minuti e in questo modo si otterrà una base ben cotta e croccante

Pizza chez vous : un défi pas si impossible que cela

Après tous ces conseils, une chose est claire : faire une pizza maison aussi bonne que celle de la pizzeria, que ce soit une Napolitaine ou à la coupe peut sembler mission presque impossible. Malgré vos bonnes intentions, la sélection pointue des ingrédients ou l’attention portée à la cuisson, le résultat final peut s’avérer décevant pour les attentes d’un futur pizzaiolo. Mais ne lâchez pas et restez positif ! Si les puristes de la pizza ne jurent que par la Margherita ou la Marinara, vous pouvez garnir votre pizza comme bon vous semble (peut-être en évitant de choisir l’ananas qui pourrait faire tourner chèvre les pizzaiolos). En plus, vous pouvez utiliser plusieurs types de farine comme la farine de chanvre, de blé khorasan, multicéréales, complète et que sais-je encore pour faire la pâte à pizza alors que la cuisine bio fait fureur.

Préparer et cuisiner la pizza, une histoire d’engagement et de créativité

En dépit des opinions divergentes des pizzaiolos amateurs, la créativité paie presque toujours. Même si après les premières tentatives décevantes, vous êtes un peu découragé en voyant des photos de pizzas superbes postées sur les réseaux sociaux, n’abandonnez surtout pas ! Cuisiner une pizza maison est un art qui demande de la motivation, de l’engagement et de la passion. Il vous n’est jamais arrivé de ne pas savoir que faire à manger pour une soirée entre potes ou pour un dîner aux chandelles ? Mais une pizza évidemment ! Amusez-vous à la préparer et vous verrez, au fil du temps, qu’avec un peu de constance votre pizza maison pourra bien rivaliser avec celles d’un pizzaiolo professionnel.

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt